Trafic international de drogue a Keur Massar:300kg de «brown» saisis en l’espace de 48h par la gendarmerie

    Deux importantes saisies de chanvre indien de type «brown» ont été effectuées dans un intervalle de 48h par les pandores de la brigade de gendarmerie territoriale de la commune de Keur Massar. Les opérations se sont déroulées au petit matin du mercredi 4 octobre ainsi que le jeudi 5 octobre dernier, vers les coups de 6h.

     L’adjudant Cheikh Tidiane Gaye assure bien l’intérim du commandant de brigade de gendarmerie de Keur Massar, Ousseynou Diop, adjudant-chef. Il a réussi une belle moisson en mettant la main sur 300kg de chanvre indien qui étaient embarqués dans deux véhicules gros porteur en provenance du Mali. Les camions immatriculés Dl. 47 49 D et Th. 6383 D. (qui dispose d’une autre plaque) sont présentement immobilisés dans les environs immédiats de l’unité. Le conducteur d’un des véhicules a été interpellé puis gardé à vue.

«La 1ère saisie des 200kg a été faite à Jaxaay lors d’une patrouille nocturne»

    C’est suite à l’exploitation de renseignements relatifs aux allures suspectes du premier camion Dl. 47 49 D. que les pandores, sous la houlette de l’adjudant Gaye, ont investi le terrain pour appréhender le véhicule. De fil en aiguille, ils localisent le gros porteur suspect à Jaxaay, l’immobilisent et découvrent 4 pneus considérés comme des roues de secours planqués sous le camion.

«150 plaquettes de 2kg de chanvre indien réparties dans 7 pneus de secours»

Vu que les pneus présentent des formes anormales, renseignent toujours nos sources, les hommes en bleu les acheminent, en compagnie du chauffeur, à la brigade et solliitent les services d’un vulcanisateur en vue de connaître le contenu réel des pneus. Mais, ils tombent des nues lorsqu’ils découvrent 100 plaquettes de chanvre indien de 2kg dissimulés dans les quatre pneus de secours supposés. Ils informent aussitôt la hiérarchie, mettent la drogue sous scellés et coffrent le camionneur incriminé.

«Les 100kg ont été opérés à hauteur de la Vdn de Golf Sud de Guédiawaye»

Comme dopés par la première saisie, souffle-t-on, les pandores organisent une autre opération de patrouille, repèrent un autre camion suspect dans leur secteur et le suivent en douce. Mais, s sentant filé, signale-t-on, le chauffeur réajuste son frein à main, donne un violent coup de volant et met les gommes. Il s’engouffre dans des ruelles mal éclairées, bifurque dans une rue et prend le large. Il roule à tombeau ouvert, force les dos d’âne et cherche vaille que vaille à semer ses poursuivants.

Les gendarmes se lancent à ses trousses et engagent une longue course poursuite dans le quartier. Ils rattrapent le camion à hauteur de la voie de dégagement nord (Vdn) de la commune de Golf Sud de Guédiawaye et l’immobilisent net. Mais, le conducteur profite de l’occasion et saute en catastrophe du camion avant de se fondre dans la nature. Les hommes en bleu font la même découverte de 50 plaquettes de 2kg de chanvre cachées dans des pneus et conduisent le gros porteur transportant toujours la drogue à leur unité.

«Les 2 camions gros porteur contenant la drogue proviendraient du Mali»

On apprend que les deux camions qui transportaient la drogue proviendraient du Mali. Ils ne contenaient que des pneus présentés comme des roues de secours dont les quatre ont été trouvés dans le premier gros porteur. Nos sources soupçonnent un vaste réseau de trafic international de chanvre indien. Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances de l’embarquement de la drogue au Mali pour être acheminée au Sénégal. D’autres saisies de chanvre indien sont en vue. Ainsi que d’autres arrestations d’individus impliqués dans l’affaire.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...