Thiès : Les 12 conducteurs de Jakarta restent en prison

Leur procès renvoyé au vendredi 14 octobre prochain, les 12 conducteurs de mototaxis Jakarta arrêtés mardi à Thiès, vont devoir garder leur mal en patience. Ils restent en prison en attendant leur procès.

Jugés pour troubles à l’ordre public, les 12 conducteurs de motos Jakarta avaient, mardi dernier, bloqué la circulation sur plusieurs axes routiers et brûlé des pneus pour protester contre ce qu’ils appellent les tracasseries policières.
Ces derniers voulaient dénoncer les rafles dont ils font l’objet, par les forces de police qui à chaque fois, immobilisent leurs véhicules et leur font payer 6000 francs, ce qu’ils jugent inacceptable.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...