Serigne Babacar Sy rénovateur de la Tidiania | Senegal Direct
Senegal Direct

Serigne Babacar Sy rénovateur de la Tidiania

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

   Serigne Babacar Sy est né 1885 à la rue de France angle Pierre Loti et Marge en face de maison des Médor dans le nord de l’Ile de Saint-Louis. Il a été formé par les érudits de la vieille ville qui lui ont inculqué les premiers enseignements de l’islam. Il est le fils de la première épouse de Maodo Malick Sy, Sokhna Rokhaya Ndiaye.
    C’est dans le nord de l’île qu’est né Serigne Babacar Sy. Dès son bas âge, il se distinguait déjà de ses pairs et démontre sa forte personnalité. La maison de sa naissance est toujours fréquentée par les populations. « C’est une manière pour les Saint-louisiens de se rappeler cet érudit et de montrer leur attachement à Serigne Babacar Sy. Il n’avait pas de temps à perdre. Il se consacrait à sa religion », a déclaré le chercheur Sambou Ndiaye.
      L’enseignant chercheur fervent talibé tidiane estime que Serigne Babacar Sy constitue une référence pour toutes les générations. Selon lui, plusieurs raisons attachent Serigne Babacar Sy à la cité tricentenaire. A l’en croire, le vénéré a eu des professeurs dans différentes branches de la religion dont Serigne Birahim Diop père du défunt imam ratib Serigne Abdou Magib Diop. Grâce à ces guides religieux, Seydi Babacar Sy a pratiquement maîtrisé les rouages de la religion dans toutes ses dimensions. Le marabout tidiane a fait de brillantes études coraniques dans la cité religieuse.
     Il fut fonctionnaire dans la capitale du nord. En plus de ça, il a été le support spirituel de son père (Moukhadam) qui lui avait donné le pouvoir de confier le « Wird Tidiane ». La première personne à recevoir ce sacerdoce est issue de la famille de Elhadji Malick Sarr Seck un érudit de grande dimension et ami de Seydi Elhadji Malick Sy (Rta). Il maîtrisait l’islam. D’ailleurs, il a très tôt appris le saint Coran
     Ndar a marqué Serigne Babacar Sy qui y a pris épouse dans la famille de Serigne Abass Sall où il a eu son fils Moustapha Sy Diamil qui était basé à Fass Dakar. Ce dernier a épousé à Saint-Louis dans la famille de Sokhna Khady Marone qui est grand-mère de Mansour Sy Diamil fonctionnaire de la Banque Islamique de Développement à Djida. Sérigne Babacar Sy succède à son père en 1922. Mieux, il fut le premier au Sénégal à avoir porté le titre de Khalife général des tidianes. Il est le père de Sérigne Mansour Sy Borom Daradji, de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy (actuel Khalife) et de Abdoul Aziz Al Amine.
     Quelques jours avant la disparition de Seydi Elhadji Malick Sy, il fut rappelé par lui alors qu’il séjournait à Rufisque et lui donna quelques conseils en compagnie de son ami Nourou. L’érudit laissera le souvenir d’un grand savant mystique, à la probité et à la rigueur morale irréprochables. Il a été le premier à créer les « dahira », ces clubs mystiques où se forment les adeptes de la religion, en 1932.
     Il décède à Tivaoune le 25 mars 1957 à la suite d’une affection chronique et fut remplacé par Serigne Mansour homonyme qui n’a duré que quatre jours avant de léguer le trône à Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh pour quatre décennies. Sambou Ndiaye indique que Mame Abdou a marqué les esprits et consolidé les acquis. » Il s’est toujours prononcé sur l’évolution du pays. Il ne s’est jamais tu.
      Il avait toujours son mot à dire » a dit M. Ndiaye. Poursuivant, il signale « sa mort en 1997 a été une lourde perte pour tout le peuple car il n’hésitait pas à sortir de sa réserve pour rappeler à l’ordre ». Dabakh a été succédé par Seydi Mansour Sy Borom Darayi qui a pleinement accompli sa mission à la tête de la tarikha Tidiane et à la propagation de l’islam et des daaras à travers le pays. Rappelé à Dieu depuis trois ans et quelques mois, c’est Serigne Cheikh Ahmet Tidiane Sy Al Makhtoum qui assure le Khalifa  à la tête de la confrérie Tidiane.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Articles en relation

Rankie WordPress Plugin