Niger : cinq morts dans une attaque de Boko Haram au sud-est

     Cinq villageois ont été tués au Niger par des assaillants à dos de dromadaires soupçonnés d’appartenir au groupe terroriste nigérian Boko Haram.
     Recrudescence de la violence au Niger où cinq habitants du village de Toumour, situé au sud-est de ce pays d’Afrique de l’Ouest, ont été tués, dans la nuit de vendredi à samedi, par des assaillants à dos de dromadaires soupçonnés d’appartenir au mouvement islamiste nigérian Boko Haram.
    « Cinq personnes ont été tuées et deux autres ont été blessés à Toumour par des éléments infiltrés de Boko Haram dans la nuit de vendredi à samedi », a affirmé Dan Dano Mahaman Laouali, le gouverneur de Diffa à la radio publique nigérienne. Ce samedi 3 septembre 2016 Radio Anfani, relayée par l’agence Reuters, a précisé que les assaillants ont été repoussés par une milice locale. Il faut souligner que le secteur de Diffa notamment est souvent le théâtre de nombreuses attaques imputées à Boko Haram, mais les assaillants sont d’ordinaire à pied ou motorisés. C’est la première attaque dans l’Est du Niger depuis début juin lorsque le groupe Boko Haram avait lancé une offensive d’envergure avant d’être repoussé par un déploiement de forces militaires dans cette région frontalière du Nigeria.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...