Mondial 2018 : Sénégal/Cap-Vert sous haute surveillance

Rien n’est laissé en rade pour protéger les personnes et leurs biens, samedi, à l’occasion du match devant opposer le Sénégal au Cap-Vert. Une rencontre comptant pour la première journée du groupe D des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, zone Afrique.

En effet, les autorités étatiques ont sorti les gros moyens pour que rien ne gâche la fête au stade Léopold Sédar Senghor.

C’est ainsi que 1 000 forces de l’ordre seront mobilisées pour un bon déroulement de la rencontre, annonce la Fédération sénégalaise de football (Fsf), au cours d’une conférence de presse, jeudi.

“Nous avons pris des mesures de sécurité qui seront renforcées contrairement aux derniers matchs. Il y aura 400 policiers (Gmi) qui assureront la sécurité intérieure du stade, sans compter les 80 policiers civils. 25 agents de la Bip feront également présents sur la main courante. A cela s’ajoute 350 gendarmes à l’extérieur du stade ainsi que 100 sapeurs-pompiers”, informe le commissaire Demba Sarr, chargé de la sécurité au sein de la Fédération.

Selon lui, ces mesures “permettront la bonne circulation des spectateurs”. “Il y aura une circulation unique. Nous voulons que la rencontre se déroule dans de très bonnes conditions”, a-t-il expliqué.

Sur cet aspect, d’autres mesures habituelles seront également reconduites par les organisateurs. “Il y aura 45 caméras de surveillance qui nous permettront de savoir tout ce qui passe à l’intérieur comme à l’extérieur du stade. Elles pourront filmer jusqu’à 500 mètres”, a-t-il relevé, précisant qu’une patrouille sera faite tout au long du match, même 15 minutes avant la fin.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...