LES MENACES DU PM : « Quiconque diffusera des propos diffamatoires… On a annulé un contrat de recherche de Franck Timis… »

   Pour Mahammed Boun Abdallah Dionne, il ne sera plus permis à quelqu’un de se réveiller au petit matin, de se payer un plat d’omelettes, de se connecter sur internet, d’inviter la presse pour distiller des contrevérités ». Dit autrement, le premier ministre martèle que « l’Etat sanctionnera les  propos diffamatoires, les allégations sans fondements, les attaques malveillantes sans aucune preuve ». Pour lui, c’est la fin de la récréation. 
« Le Gouvernement prendra ainsi toutes ses responsabilités. Désormais quiconque diffusera de fausses nouvelles, s’exposera à la rigueur de la loi pénale. Nul n’a le monopole de l’engagement patriotique et de l’éthique! » Avant ses mises en garde, Boun Abdallah Dionne a démenti toute manne financière que le Sénégal aurait empochée après avoir balayé d’un revers de main les faveurs accordées à Timis Corporation. « On a annulé des contrats de recherche avec Franck Timis… Il n’existe pas de chèque entre Cosmos et Timis. » Il signale, en passant que dans la phase Exploration, on ne gagne pas de l’argent… Mahammed Boun Abdallah Dionne de conclure en disant que « le Président Macky et son gouvernement s’attacheront à une gestion rigoureuse et transparente de toutes les ressources découvertes et potentielles. » 

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...