Menaces de Serigne Abdoul Mbacke Barra Doli : « Si la marche de l’opposition est interdite… »

Serigne Abdoul Mbacké Barra Doli, coordonnateur de la Convergence démocratique BokkGis-GisàTouba Mbacké, a réagi hier suite à l’information selon laquelle la marche du  14 octobre risque d’être interdite par l’actuel régime. Le marabout politique a prévenu que toutes les conséquences qui découleront de cette manifestation  seront mises sur le dos de Macky Sall et Cie.

Malgré le dépôt légal de demande de marche de l’opposition par le chef de fil de ‘’MankoWallu Sénégal’’, Malick Gakou, des doutes et des craintes pèsent encore sur la validation de cette marche. Cependant, Sérigne Abdoul Mbacké Barra Doli, coordonnateur de la Convergence démocratique BokkGis-Gis à Touba Mbacké, met en garde le Chef de l’Etat. « Pour la paix et la stabilité du pays, nous demandons au Président de la République d’autoriser cette marche. Car si cette manifestation est interdite, l’Etat sera exclusivement responsable de tout ce qui arrivera ce jour-là. Qu’il sache que l’opposition est déterminée, elle va marcher le 14 octobre prochain pour le respect des droits et libertés », a-t-il précisé. Ce lieutenant de Pape Diop ajoute que « nous avons dans nos rangs  des responsables et des hommes d’Etats. Et nous ne pouvons pas bruler ce pays que nous avons construit. » Convaincu de la dynamique de l’opposition de renforcer ses forces face au président et son gouvernement, le marabout politicien, Serigne Abdoul Mbacké Barra Doli, propose ne coalition « forte » au prochaines législatives. « Pour une victoire éclatante en 2017, il faut qu’on confie les têtes des départements de Dakar à Khalifa Sal, Guédiawaye, à MalickGackou, Thiès à Idrissa Seck, Ziguinchor à Abdoulaye Baldé, Saint-Louis au duo Ameth Fall Braya et Cheikh Bamba Dieye(…) et on laisse Pape Diop diriger la liste nationale. »  Pour ce qui est de la présidentielle de 2019, il est pour que l’actuelle opposition présente la candidature de Karim Wade. Sur la situation du pays, le poulain de Pape Diop juge que tout va mal dans ce pays depuis l’arrivée de Macky Sall. «Rien ne marche dans ce pays. Parce que le président Macky Sall ne peut pas,  puisque n’ayant aucune politique de coopération économique pour l’avenir, contrairement l’ancien Président, maitre Abdoulaye Wade, qui avait des  connexions partout », a-t-il révélé.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...