Malgré deux défaites et une année blanche: Balla Gaye 2 fait courir les promoteurs

Balla Gaye 2 ne cesse d’attirer les bailleurs de l’arène. Plusieurs facteurs dont sa popularité, la facilité à vendre ses combats, sa cote auprès des sponsors incitent les promoteurs à lui faire la cour. La saison prochaine est partie pour confirmer cette règle. 

Il ne se passe pas une seule journée sans que le nom de Balla Gaye 2 ne soit cité dans les tractations de combat en vue de la saison prochaine. Le Lion de Guédiawaye est très sollicité par les promoteurs. Pourtant, l’un des enfants de Double Less est resté sur la touche la saison dernière. Une année blanche qu’il a luimême voulue malgré quelques propositions de combat. Balla Gaye 2 tenait à prendre du recul pour mieux sauter. La saison prochaine, l’ancien Roi des arènes veut revenir dans l’arène et reprendre la place qui lui revient de droit. Pour son éventuel retour, les promoteurs se ruent vers lui. En dépit des deux défaites contre Bombardier et Eumeu Sène, Balla Gaye 2 garde une belle cote dans l’arène. Pour expliquer cette situation, les avis sont presque unanimes.

Une popularité impressionnante

Balla Gaye 2 est sans contestation possible l’un des lutteurs les plus populaires dans l’histoire de la lutte avec frappe. Sa popularité explique l’intérêt des promoteurs. Quel que soit son résultat, Balla Gaye 2 réussit à drainer un monde dans l’arène. Abdou Lahad Ndiaye, coordonnateur de Pape Abdou Fall Productions, confirme : «C’est un des ténors qui mobilisent le plus. Balla Gaye 2 est un bon collaborateur. Il aide les promoteurs en vendant ses combats. C’est un athlète qui maîtrise son sujet. Il est presque impossible d’organiser un combat de Balla Gaye 2 et ne pas s’en sortir. Sa popularité est un atout intéressant pour tous les promoteurs.»

Un bon produit marketing

La dérivée de sa popularité est que Balla Gaye 2 attire vraiment les annonceurs. Même s’il exige un cachet important, le Lion de Guédiawaye séduit les sponsors. Ce n’est pas pour rien que, pour la saison prochaine, plusieurs promoteurs veulent le décrocher. Assane Ndiaye de Baol Productions a posé les premiers pas dans ce sens. Il veut son combat revanche contre Modou Lô. Assane Ndiaye remue ciel et terre pour ferrer cette confrontation en raison de la demande de ses partenaires. «Ce sont eux (partenaires) qui me demandent d’organiser un combat de Balla Gaye 2. Ils veulent son retour dans l’arène. Ils m’ont exigé de travailler sur son face-à-face avec Modou Lô.» Ainsi, Balla Gaye 2 est l’un des lutteurs très ciblés par les sponsors et autres partenaires des promoteurs.

Dans le viseur de PAF Productions

Baol Productions n’est pas la seule entité à vouloir un combat de Balla Gaye 2. La structure Pape Abdou Fall Productions a coché le nom de ce champion dans ses petits papiers. Même si pour le moment aucune démarche n’a été entreprise dans ce sens. Le démarcheur des combats, Abdou Lahad Ndiaye, s’en explique. «Quel est le promoteur qui ne veut pas un combat de Balla Gaye 2 ? Çà n’existe pas. Nous le voulons. Seulement, pour avoir Balla Gaye 2, il faut avoir des partenaires crédibles. La saison dernière, avant de décrocher Modou Lô et Gris Bordeaux, nous avons auparavant eu l’attache de quelques partenaires. Pour le moment, nous travaillons sur un grand projet. Mais on n’écarte pas Balla Gaye 2.»

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...