L’effondrement du balcon d’un immeuble fait un mort à louga : la famille d’un illustre marabout endeuillé

L’effondrement du balcon d’un Immeuble au quartier Montagne a provoqué hier la mort d’une personne âgée d’environ quarante ans. Un accident qui remet au gout du jour la vétusté de certains édifices de par leur ancienneté et qui méritent l’attention de la Commission de la Protection civile de Louga.

Louga : Tout serait parti, selon nos sources, de travaux de rafistolages de pans du bâtiment de l’illustre marabout Babel dit « Mara Kounta ».
Un homme qui, de son vivant jusqu’à son rappel à Dieu au début des années quatre vingt, s’était distingué de par sa générosités, son sens du soutien au démunis.Sa maison, une grande bâtisse était ce que le Palais Djily M’Baye est aujourd’hui pour la ville tant elle était le point de chute des sommités et d’invités de tous genres.C’est dans ce bâtiment, gagné par l’usure et l’érosion du temps qu’à lieu hier un accident mortel.

Il était environ dix neuf heures passées lorsque, des membres de la famille, sentant sans doute la nécessité de sauver certains pas du bâtiment tout en coquillage, ont entrepris d’en rafistoler quelques parties. De là, renseignent nos sources, I. Kounta, membre éminent de la famille avait montré sa détermination à sauver ce qui reste de l’héritage de la maison familiale qui faisait naguère la fierté de toute la ville.

Mais sa détermination sera freinée par un coup du sort. Car, pendant qu’il amorçait le balcon de la vieille bâtisse, la dalle le surprend dans ses œuvres, s’affaisse sur lui pour ne lui donner aucune chance de survie. I. Kounta rend l’âme sur le coup, suscitant consternation et émoi d’une famille et d’un voisinage atterrés.

Alertés, les Sapeurs Pompiers se déporteront sur les lieux pour procéder au transport du corps de la victime à la Morgue de l’Hôpital régional Ahmadou Sakhir M’Baye de Louga. Son inhumation est prévue cet après midi.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...