Les incendies en Californie ont fait au moins 21 morts

Selon le service des pompiers de Californie, l’incendie baptisé « Tubbs » compte déjà parmi les plus destructeurs dans l’histoire de la région. 

Le bilan des violents incendies dans le nord de la Californie s’est alourdi à 21 morts, mercredi 11 octobre, alors que 8 000 pompiers peinent à contenir ces feux à cause d’un vent particulièrement fort.

Selon le service des pompiers de Californie (Calfire), l’incendie baptisé « Tubbs » compte déjà parmi les plus destructeurs dans l’histoire de la région. Le président américain Donald Trump a déclaré mardi l’état de catastrophe naturelle.

Vignobles calcinés
Selon Calfire, 22 incendies rongeaient mercredi matin la Californie – surtout dans le Nord – et ont brûlé au total près de 69 000 hectares. Les pompiers estiment qu’au moins 3 500 bâtiments ont été détruits.

Dans le seul comté de Sonoma, plus de 25 000 personnes ont été chassées de chez elles et 5 000 ont trouvé refuge dans des abris temporaires, avait indiqué lundi le bureau du shérif. La ville de Santa Rosa est particulièrement meurtrie, mais les vignobles font aussi les frais de ces feux.

Plusieurs exploitations de cette région très viticole, parfois centenaires, ont été totalement ou partiellement détruites, certaines étaient toujours mercredi dans la trajectoire des flammes. Le vignoble Signorello Estate et l’exploitation de vins biologiques Frey, notamment, ont été dévorées par les flammes.

« Conditions extrêmement dangereuses »
Ces dégâts s’expliquent notamment par l’extrême rapidité des incendies, attisés par des vents forts. La police de Santa Rosa a prévenu sur Facebook que les services météorologiques prévoyaient un « retour des vents puissants sur la région à partir de mercredi soir (…) et jusqu’à jeudi matin ». « Cette évolution crée des conditions extrêmement dangereuses pour les pompiers », a-t-elle relevé. Pour tenter d’enrayer les incendies, plus de 1 000 m3 de produit retardateur de feu ont été utilisés durant la seule journée de lundi, un record dans la région.

Calfire précise sur son site internet que le mois d’octobre est la période à laquelle la Californie subit historiquement ses incendies les plus vastes et les plus destructeurs. Sa campagne nationale de prévention se déroule justement cette semaine, du 8 au 14 octobre.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok