Enlèvement d’un humanitaire américain au Niger : ce que l’on sait

    Jeffery Woodke, l’humanitaire américain enlevé vendredi dans l’ouest du Niger, se trouverait au Mali, « probablement » aux mains du groupe djihadiste du Mujao (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest).

    L’humanitaire américain Jeffery Woodke enlevé vendredi dans l’ouest du Niger est « probablement » aux mains du groupe djihadiste du Mujao (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest) et se trouverait au Mali.

    Selon le ministre nigérien de l’Intérieur, Mohamed Bazoum, « on pense que c’est le Mujao. Nous avons suivi les ravisseurs quand ils ont franchi la frontière malienne. Ceux-ci se sont dirigés vers la région de Menaka (est du Mali), près de la frontière nigérienne, une zone contrôlée par le Mujao (…). Le ressortissant américain a été probablement enlevé par le Mujao ou bien il aurait été livré au Mujao par ceux qui l’ont enlevé (…). Nous n’avons aucun contact avec le Mujao qui est une organisation terroriste ».

   Jeffery Woodke, qui travaillait pour une ONG et résidait au Niger depuis 1992, a été enlevé vendredi soir par des hommes armés arrivés à bord d’un 4×4 dans la localité d’Abalak, une préfecture de la région de Tahoua située à 350 km au nord-est de Niamey. Les ravisseurs ont tué un garde national et le gardien de la maison de l’Américain avant de s’enfuir. L’Américain était parfaitement intégré et parlait les langues locales.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...