Difficultés de certains citoyens à retrouver leurs cartes: « Certaines autorités administratives ne maîtrisent pas le tri »

Les autorités administratives ont une part de responsabilité sur la lenteur notée dans la distribution des cartes d’électeurs. Certains d’entre eux ne maîtrisent pas le tri qui doit être fait avant la distribution des cartes

Directeur général de la Direction de l’automatisation du fichier, Ibrahima Diallo a expliqué les raisons pour lesquelles certains citoyens peinaient à récupérer leurs cartes biométriques. Si une telle situation s’est produite, c’est parce que certaines autorités administratives n’étaient pas habituées au tri. «Au départ, a-t-il expliqué, il y avait un tri qui se faisait à l’interne, au niveau de la DAF. Les gens se plaignaient de rétention de cartes au niveau du ministère de l’Intérieur. Parce que quand les cartes étaient produites, nous les gardions près de deux à trois semaines. Le temps de les trier nous-mêmes, de les mettre dans des boîtes pour faciliter la distribution.

Mais, devant les complaintes des gens, on a été obligés de décentraliser le tri. De sortir les cartes, de les trier par arrondisse- ment et de les remettre directement aux autorités administratives, qui devaient à leur tour organiser le tri avant la distribution ».

D’après le DG de la DAF, c’est à ce niveau que des difficultés ont été constatées parce que les autorités administratives ne sont pas habituées à ce travail de tri. Ce, malgré le fait qu’on leur avait détaché des vacataires, qui étaient allés en appui à tous les arrondissements.

« Mais, chaque autorité a pris l’initiative d’organiser selon sa sensibilité, selon les réalités de son terrain. Il y en a qui ont trié par lieu de vote, d’autres ont choisi plusieurs lieux où les gens pouvaient se rendre. Donc, ces réglages pouvaient justifier la difficulté de certains citoyens à retrouver leurs cartes », a-t-il argumenté, en rassurant que tout cela va s’arranger au mieux dans les prochains jours.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...