Détenus grévistes de Rebeuss transférés à Thiès : Fou malade dénonce et fait la leçon à Sidiki kaba

    Des prisonniers de Rebeuss ont entamé une grève de la faim depuis hier. Et selon Walfadjiri, qui a donné la nouvelle dans son édition de ce vendredi, il s’agit de 1700 détenus. Des grévistes dont les présumées têtes de fil ont été transférées à la maison d’arrêt et de correction de Thiès dans la nuit du jeudi au vendredi. Une situation que le rappeur Fou Malade a vigoureusement dénoncée sur les ondes de la radio RFM.
    « S’ils ont choisi de faire la grève de la faim, c’est leur droit le plus absolu…On les déplace nuitamment, on les emmène à Thiès, c’est anormale », a-t-il souligné. Et de faire la leçon au ministre de la justice, déplore-t-il. « Des prisonniers en détention préventive ne doivent pas être transférés », peste-t-il. En effet, Fou Malade fait remarquer que parmi les prisonniers envoyés à Thiès, il y a au moins un, du nom d’Ahmadou Bamba Diallo « qui n’est pas encore jugé ». Pour lui, cela est tout simplement « déplorable et injuste ».
     A l’origine de ce mouvement d’humeur, il y a la décision de la Direction de l’Administration pénitentiaire, prise lundi dernier, de muter les occupants du secteur 5 de la prison de Rebeuss au niveau des chambres 9 et 10. Une décision que ne comptent pas gober les détenus, considérant que cela allait en rajouter à leur calvaire du au surpeuplement, à la mauvaise alimentation, au manque d’eau…C’est ainsi que, selon Walfadiri, les prisonniers des cellules 3 (250) et 4 (247) qui ont démarré le mouvement de grève de trois jours, ont été rejoint par ceux des chambres 9, 10 et 47 ainsi les mineurs de la cellule 11.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...