Dépouillée de sa fortune de 21 milliards par l’Etat, l’ex sénatrice Aida Ndiongue contre attaque

L’Etat du Sénégal devra attendre pour dépenser l’argent d’Aida Ndiongue Rechercher Aida Ndiongue comme l’avait annoncé le ministre de la justice, après la confiscation de tous les biens de l’ancienne sénatrice. En effet Aida Ndiongue Rechercher Aida Ndiongue veut coûte que coûte récupérer tous ses biens.

Selon un proche de la dame qui s’est confié à KOACI.COM, la responsable libérale a décidé d’internationaliser son combat contre l’Etat.

D’ailleurs, nous dit on, elle a été reçue hier, en compagnie du coordonnateur de son pool d’avocats, Me Mbaye Jacques Ndiaye par Alioune Tine, Président d’ Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du centre.

« Ils sont allés sensibiliser le PrésidentAlioune Tine Rechercher Alioune Tine sur le caractère inique et injuste de sa condamnation et les péripéties de son procès. Elle compte également, rencontrer les responsables d’ Amnesty Sénégal, ceux de la Raddho, la Ligue sénégalaise pour la défense des droits de l’homme » nous a confié un proche de la dame de fer.

L’objectif de cette opération de sensibilisation, reconnait notre informateur, est de rallier à sa cause les défenseurs des droits de l’homme.

Du coté de l’Etat du Sénégal Rechercher Etat du Sénégal on ne compte pas rester silencieux. En effet suite à la sortie d’Aida Ndiongue Rechercher Aida Ndiongue et de ses conseils au lendemain du délibéré ordonnant la saisie des biens de l’ex-sénatrice, les avocats de l’Etat comptent leur apporter la réplique. Les robes noires qui veillent sur les intérêts de l’Etat du Sénégal Rechercher Etat du Sénégal feront face à la presse demain mercredi 7 septembre 2016 à Dakar.

Déjà le 19 Aout dernier, s’exprimant sur la saisie de l’argent de la dame, le ministre de la Justice indiquait : «L’Etat du Sénégal RechercherEtat du Sénégal a bien besoin de ces 20.688.638.937 francs CFA et les utilisera à bon escient, comme pour les autres biens déjà recouvrés, afin de construire des hôpitaux, des centres de santé, des écoles, des pistes de production, des infrastructures routières et hydro-électriques ».

Pour mémoire, la dame d’affaire était poursuivie pour escroquerie portant sur des deniers publics, faux et usage de faux, exercice illégal de commerce par un fonctionnaire et complicité d’escroquerie portant sur des deniers publics d’une valeur de 20 milliards de francs CFA.

Sidy Djimby Ndao, Dakar koaci

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...