Bouba Ndour a cœur ouvert : «Viviane était une étape de ma vie que j’ai dépassée»

Anticonformiste, il appelle un chat, un chat… Et c’est ce qui fait toute sa personnalité. Bouba Ndour, directeur des programmes de la télé futurs médias (TFM) ou encore frangin de la star planétaire, n’a pas son pareil pour mettre les pieds dans le plat. Actuellement en studio avec les candidats de la présente édition de Sen Petit Gallé, l’homme a fait parler ses talents de producteur pour pondre un album sur mesure dédié aux familles sénégalaises dans toutes leurs composantes. Un opus qu’il plébiscite déjà véritable chef-d’œuvre, avant sa sortie prévue d’ici décembre. En revanche, on n’aura pas à attendre tout ce temps, pour connaître son point de vue sur cette polémique qui enfle sur la toile et qui voudrait le voir à nouveau, être en couple avec Viviane. «Stérile et puéril, le débat ne mérite pas d’être posé», coupe-t-il court la clameur populaire… Interview

Bouba, vous êtes actuellement en studio. Que préparez-vous ? 

Effectivement ! J’ai renoué avec mon plus vieil amour, la production. Bien que très occupé à la télévision, j’ai senti la nécessité de replonger dans la musique. J’étais d’ailleurs en studio et je viens de terminer un véritable chef-d’œuvre avec les enfants qui ont eu à participer à cette édition de Sen-Petit Gallé. Mon fils, Philipe Ndour, en fait également partie. C’est un album de 12 titres consacrés aux enfants. Il est fin prêt et je peux vous assurer que ce sera une vraie bombe. Je n’ai jamais été aussi enthousiaste et ravi de bosser dans un projet musical. J’avoue que je suis très impressionné par le talent des gamins. La sortie est prévue d’ici décembre.

  Qu’est-ce qui a motivé la production de cet opus ? 

C’est une idée qui a longtemps germé en moi et c’est seulement maintenant que j’ai pu la réaliser. J’en avais parlé à ma sœur, Ngoné Ndour qui avait adhéré et m’a mis la pression pour que cela se fasse. J’ai donc profité de l’occasion, après la demi-finale, pour retenir les enfants quelques jours, en studio.

  A quoi peuvent s’attendre les Sénégalais ? 

C’est un album utile, indispensable pour chaque famille, que les Sénégalais pourront consommer sans modération. Ils vont tous, tout âge confondu, s’y retrouver. Ce n’est pas qu’un album musical, il y a beaucoup d’idées derrière. Je peux même affirmer que ce produit sera une démarche participative à l’éducation et à l’émancipation. Nous n’avons pas encore trouvé le nom, mais nous y réfléchissons. Retenez qu’il sera immortel et intemporel. Les générations actuelles et même futures y trouveront leurs comptes.

 

Les morceaux seront des inédits ou des reprises ?

C’est du tout neuf ! Je m’en arrête là pour ne pas gâcher la surprise…

  Côté style musical ? 

En tout cas, il n’y aura pas de Mbalakh. C’est l’atmosphère et l’esprit de l’album même qui demandent cela. La musique ne fait qu’accompagner. L’accent a beaucoup plus été mis sur les voix, les textes et les thèmes.

  Qu’est-ce que les candidats de Sen Petit Gallé All Stars auront à y gagner ? 

Il est très tôt pour en juger, l’album n’étant pas encore sur le marché. Je sais juste que cela peut aller plus loin qu’un album musical et profiter à tout le monde, en commençant par ses enfants qui y ont posé leurs voix.

 

Un autre sujet qui vous touche personnellement, enflamme le Web. Votre remariage avec la chanteuse Viviane Chidid est au cœur de discussions sur les réseaux sociaux. Beaucoup souhaitent voir votre couple renaître. Qu’en pensez-vous ?

Franchement, je n’ai rien à avoir avec toutes ces messes basses. Je suis complètement détaché de toute cette histoire. Maintenant, mon destin était lié, d’une manière ou d’une autre, à celui de Viviane. C’est Dieu qui a voulu les choses ainsi. Il était écrit que nous allions nous marier et par la suite, divorcer. La vie continue. Il faut que les gens arrêtent de vouloir vivre la vie des autres à leur place. Quelles que soient leurs envies et émotions, cela ne m’engage nullement. Je ne suis pas là pour réaliser leurs rêves. Tout ce qui m’importe, c’est que je veux…

 Et que voulez-vous précisément ? 

C’est assez simple ! Je veux que les gens comprennent que je suis à mille lieues de tout ce qui se trame. Viviane était une étape de ma vie que j’ai dépassée. Il est clair que j’ai maintenant tourné la page.

  N’est-il pas possible que vous reveniez en arrière ? 

Non ! Viviane fait partie de mon passé. C’est comme ça et c’est tout. C’est clair dans ma tête, il faut que ça le soit pour ceux qui font des élucubrations sur un quelconque remariage entre Bouba et Viviane. Me concernant, il n’y a ni projet, ni intention de remariage. Je souhaite à Viviane de refaire sa vie comme bon lui semble. Quant à moi, je suis définitivement passé à autre chose.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...