Alzheimer : la maladie se voit moins vite chez les femmes

Les tests de mémoire verbale pourraient passer à côté de certains signes de la maladie d’Alzheimer chez les femmes en raison de leurs meilleurs résultats obtenus à ces tests cognitifs.

   Une étude publiée dans le magazine américain Neurology montre qu’au même stade de déclin cognitif, les femmes réussissent mieux que les hommes les tests de mémoire verbale. Or, comme ces tests sont utilisés pour diagnostiquer les premiers signes de la maladie d’Alzheimer et les déficiences cognitives légères, les femmes sont sans doute diagnostiquées plus tardivement que les hommes.

    Pour cette étude, le Pr Erin Sundermann, de l’Université de Californie (Etats-Unis) et ses collègues ont suivi 254 patients atteints de la maladie d’Alzheimer, 672 atteints de déficience cognitive légère et 390 personnes n’ayant pas de problème de mémoire. Tous les participants ont effectué des tests de mémoire verbale et ont subi un scan du cerveau afin de visualiser la façon dont le sucre y est métabolisé (un métabolisme réduit est un signe de dysfonctionnement des cellules du cerveau). Le test de mémoire consistait à répéter une quinzaine de mots tout juste entendus, puis à les répéter à nouveau 30 minutes plus tard.

  Les femmes parviennent à compenser les modifications du cerveau

   Les résultats montrent que les femmes ont obtenu de meilleurs résultats aux tests que les hommes car elles sont plus à même de compenser les modifications de leur cerveau avec leur “réserve cognitive”, jusqu’à ce que la maladie atteigne un stade plus avancé.

   “Si ces résultats sont confirmés, il faudrait ajuster les tests de mémoire pour tenir compte des différences entre les hommes et les femmes afin de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer plus tôt chez les femmes” conclut le Dr Sundermann.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...