13 prisonniers portés disparus « wanted » par la Division des investigations criminelles : la dernière mutinerie est passée par là

C’est une info Walfadjri. Le journal de Sidy Lamine Niass, Mollah de Khar Yalla, renseigne que la Division des investigations criminelles est à la recherche de 13 détenus portés disparus, depuis la mutinerie survenue à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss et qui avaient causé un mort, côté détenu et 41 blessés dont 27 matons.

Selon le journal, les policiers ont prévu de se rendre ce lundi à l’Hôpital Principal et à l’hôpital Aristide Le Dantec où sont hospitalisés les blessés de la mutinerie du 20 septembre. «Il s’agit d’un complément d’enquête avant que le dossier ne soit clôturé et transmis au parquet», confie une source proche de l’affaire citée par nos confrères.

Pour rappel, un détenu, Pape Seck, qui s’était évadé, le jour de cette mutinerie, a été alpagué, ce samedi, à Touba. Et a été, par la suite, acheminé à Dakar. Où il va allonger la liste des fugitifs comme Baye Modou Fall, alias Boy Djinné.

Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, la mutinerie a été le fruit d’un trop-plein de frustrations des pensionnaires de la prison, qui s’était soldé, dans un premier temps, par une grève de la faim. Avant que ne s’ensuivent de violents affrontements entre eux et les gardes pénitentiaires.

 

actusen

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...