​La revanche Sénégal/ France de Mai 2002, s’organise: Maradona donnera le coup d’envoi

   31 mai 2002 – 17 décembre 2016, 14 ans après la défaite de la France devant les “Lions” du Sénégal lors de la Coupe du monde Corée du Sud/ Japon en 2002, la revanche s’organise. Ceci, dans le but de collecter des fonds au profit de la vaccination des enfants. Organisé par la fondation AFRIVAC, ce match est l’occasion pour El Hadji Diouf et ses amis de 2002 d’affronter Nicolas Anelka et ses partenaires. Le coup d’envoi sera donné par l’Argentin Maradona.

    La fondation AFRIVAC, spécialisée dans le plaidoyer et la levée de fonds auprès du secteur privé sénégalais, organise un match de charité au profit de la vaccination des enfants le samedi 17 décembre 2016 au stade Léopold Sédar Senghor. 
    Dans le but attirer l’attention de millions de personnes et de collecter plus de fonds, la fondation AFRIVAC fait appel aux stars du football. «Le football est sans doute l’une des activités les plus populaires au niveau mondial. C’est pourquoi, nous souhaitons autour de ce match rassembler tous les amis du foot pour soutenir le financement de la vaccination en s’amusant», avance l’administratrice générale de la fondation, Anne Marie Mbengue-Sèye.
    En compagnie de son ami footballeur Français, Nicolas Anelka, l’ancien international Sénégalais, El Hadji Diouf se dit déterminer à aider son pays dans sa lutte contre les maladies dont les enfants sont exposés.  
    «On est des exemples dans le domaine du football et notre rôle, c’est de proposer des actes et de faire des actions pour que la jeune génération puisse prendre des exemples sur nous». Et ce match de charité, poursuit le double ballon d’or: «est une chance pour moi de réaliser mon rêve de gamin d’être avec Maradona sur un même terrain».
     Ce match qui est en quelque sorte une revanche entre l’équipe du Sénégal de 2002 et la France, a une importance capitale pour Nicolas Anelka. «C’est une occasion de s’amuser entre africains mais aussi et surtout d’aider les enfants pour leur vaccination. Au delà du football, la santé des africains est beaucoup importante», marque-t-il.
      Le choix sur le footballeur Maradona n’est pas gratuit. Selon les organisateurs, «ce match est une occasion pour les jeunes générations de voir ce grand footballeur international monter son talent sur le terrain». 

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Loading...