« J’ai ordonné à la police d’emprisonner les deux homosexuels jusqu’à ce que l’un tombe enceinte », Robert Mugabé

  Le président du Zimbabwe Robert Mugabé a fait encore parlé de lui. Il ne finira jamais de nous surprendre avec ses déclarations et prises de position. Âgé de 96 ans aujourd’hui, plein de sagesse et de recul, il affirme que son gouvernement ne sera jamais pour la loi autorisant la liberté aux homosexuels.

    Parlant à l’Occident, il affirme que « l’Afrique reste l’Afrique », sous-entendant que le continent a ses propres réalités. Il vient d’ordonner l’emprisonnement de deux homosexuels. Avant d’ajouter que «en Afrique, nous sommes guidés par nos valeurs, ce qui appartient à l’occident doit y rester et ne doit pas être appliquées chez nous».

      Il affirmait déjà sa prise de position devant Barack Obama en ces termes: « puisque le président Obama soutient les mariages entre personnes de même sexe, qu’il défend les homosexuels et apprécie les beaux visages, il est nécessaire que je me rende à Washington, et que je me mette à genou pour lui demander sa main ».

     A entendre parler le président du Zimbabwe, les personnes qui se donnent à cette pratique  dans son pays, finiront leur vie en prison.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

commentaires

Loading...